Le Post-it: un super héros agile!

post-it-war

Le premier élément remarquable lorsqu’on pénètre dans les bureaux des équipes agiles, c’est leur amour pour le post-it. On le retrouve partout sur les murs, à se demander s’ils n’ont pas fait le pari de refaire la décoration du bureau eux-mêmes faute de moyen. Ce petit bout de papier autocollant et multicolore de la société 3M libérerait-il des phéromones agissants uniquement sur les cerveau des équipes agiles? Les équipes agiles seraient-elles tombées sur la tête? Bien sûr que non.

Pourquoi le post-it est-il l’outil du management agile par excellence?

Il favorise la réflexion de chaque membre: Et oui, sa petite taille est un avantage puisqu’elle permet de n’inscrire qu’un seul mot, une seule idée par post-it ce qui développe la génération des idées. L’être humain va vouloir naturellement montrer qu’il est productif et ainsi fournir une grande quantité de post-it. De plus, son utilisation individuelle permet à chaque membre d’écrire ses propres idées indépendamment de la pensée de ses collaborateurs. Aussi, même votre informaticien le plus introverti émet ses idées, la barrière de la prise de parole étant tombée.

Il favorise le partage: Chaque membre présente ses idées aux autres en les collant une à une sur le mur. Ainsi, chacun peut savoir à quelle étape de son développement en est  le présentateur et combien d’idées il lui reste à exprimer. Cette deuxième phase permet de rebondir sur les idées des uns et des autres et d’en produire de nouvelles.

Il classifie visuellement les idées: Non, les couleurs des post-its ne servent pas à faire joli ou à égayer la pièce. Elles permettent aux équipes agiles (ayant défini par avance le thème correspondant à la couleur) de classer leurs idées par catégorie et d’avoir un rendu visuel instantanée de leur production (technique de management visuel).

Et oui comme tout super héros, il a aussi ses faiblesses.

A force de coller et de décoller ce petit bout de papier, il finit par ne plus adhérer. Certaines idées peuvent alors être perdue. De plus, l’échange de ces idées ne peut pas être partagée avec une deuxième équipe située en Chine (par exemple). Ce problème a une solution.

La table de travail collaboratif TATIN: super héros 2.0?

Je finirai ce billet en vous présentant la table de travail collaboratif TATIN. Développée par l’Université de Technologie de Compiègne, cette table tactile horizontale permet à 8 personnes d’émettre des idées en même temps. La génération d’idées est facilitée par cette position horizontale et par le principe du post-it: un mot ou une idée. Chaque membre envoie ses idées au centre de la table qui les envoie sur un écran tactile vertical où une neuvième personne peut venir classer les idées, les organiser… Utilisant le réseau intranet de l’entreprise, elle permet aussi l’échange d’idées entre deux équipes éloignées géographiquement.

L’outil du manager agile de demain sera-t-il Post-it 2.0?

A vous de répondre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s