Le management est mort. Vive la facilitation des valeurs!

design-facilitateur-graphique
Le management tel que nous le connaissons est obligé de s’adapter à un environnement de plus en plus complexe. Pour être plus agile, plus réactive et plus flexible, l’entreprise doit se lancer de nouveaux objectifs d’innovation managériale. Dans ce billet, je vous présente une piste de réflexion sur le devenir du management.

L’un des modèles organisationnels innovants consiste à décloisonner la société et à créer des unités de valeurs auto-organisées. Nous ne parlons plus alors de service commercial, de service maintenance ou de service production mais par exemple de département prémontage constitué d’opérateurs pour le prémontage mais aussi d’un acheteur, d’un contrôleur, d’un chargé de relation avec les unités de valeur clientes et fournisseurs, d’un opérateur de maintenance… Ainsi, chaque unité de valeurs ressemble à une mini-entreprise imposant au manager de réagir et de se comporter comme un entrepreneur. Son rôle étant moins de donner des ordres que de développer, créer , mobiliser une organisation, le terme de management est alors complètement caduque et je préfère alors parler de facilitation des valeurs.

Quel est alors le rôle du facilitateur d’unité de valeurs?

Il est multiple, le facilitateur est un vrai « CAID »:

Concepteur: Il est le garant de la vision stratégique globale de l’entreprise et doit concevoir une organisation agile mobilisée autour d’une même vision de la valeur développée par l’unité en adéquation avec l’attente de l’organisation globale.
Architecte: Il doit prendre en compte dans l’architecture de son organisation des éléments (attentes, peurs, tentations) de chaque individu de l’unité, des interactions entre individus de l’unité mais aussi des interactions de l’environnement externe de l’unité sur cette dernière. Le facilitateur est alors quelqu’un d’humain et prend le rôle de protecteur de son unité. Il doit protéger l’auto-organisation afin de développer un environnement propice à l’atteinte des objectifs auto-définis.
Intégrateur: Il doit favoriser l’intégration des idées et des cultures (de plus en plus d’entreprise sont multi-culturels) des membres de l’unité. Il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises idées, il faut juste que chacun soit à l’écoute de l’autre et garde son esprit ouvert. Aussi, le facilitateur doit assurer une organisation et un environnement favorable à la créativité et à la génération d’idées nouvelles.
Développeur: l’agilité d’une unité de valeur est fonction de la somme des talents individuels élevée à la puissance de l’innovation et de l’intelligence collective. Cette phrase résume à elle seule la dernière fonction du facilitateur d’unité de valeurs: il doit repérer les talents de ses collaborateurs et favoriser leur développement mais aussi repérer les interactions des talents afin de créer une intelligence collective au sein de l’unité.

Le facilitateur ne gère plus des enfants en leur donnant des ordres mais bien des adultes responsables de leurs actes. Il n’est plus au-dessus de son équipe mais il s’intègre en son coeur, participant au travail commun de l’unité.

Et vous, comment voyez-vous le rôle de manager dans les années à venir? Peut-on encore parler de management? N’hésitez pas à laisser vos opinions et vos idées.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Sacha dit :

    Très intéressant comme article, j’aime beaucoup l’idée d’unités de valeur auto organisées. Pour les équipes auto organisées voici quelques outils qui peuvent être utiles : http://www.lifeisaseriousgame.com/10-outils-pour-une-equipe-auto-organisee/
    Sinon ça me fait penser à l’organisation de FAVI dans laquelle il n’y a plus de managers.

    J'aime

    1. lleofold dit :

      Vous avez tout à fait raison et je suis très heureux que vous faîtes référence à cette entreprise picarde (région chère à mon coeur). Longtemps méprisée, cette région s’engage dans l’innovation managériale de « bon sens ». Peut-être que l’avenir des entreprises françaises se trouve dans les talents des régions dites rurales qui ont dues s’adapter continuellement à un environnement économique défavorable…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s